Accueil 2018-01-12T11:18:55+00:00

Association du Village Natal du Saint Curé d’Ars

Dardilly : Village Natal du Saint Curé d’Ars

Situé seulement à 32 km d’Ars, et à 12 km de Lyon, Dardilly garde une grande partie de la mémoire du Saint Curé . C’est un lieu bien vivant qui accueille les pèlerins souhaitant y faire étape sur le chemin d’Ars.

La maison natale

La maison, toujours propriété des descendants de la famille, est aujourd’hui mise à la disposition des pèlerins. Le temps semble s’être arrêté dans la ferme où Jean-Marie Vianney passa les vingt premières années de sa vie.

La salle commune, dallée de pierres, a conservé intacts la souillarde, l’alcôve (lieu de naissance du Saint), la cheminée ainsi que le mobilier rustique dont l’horloge au pied de laquelle Jean-Marie Vianney fera sa première confession. Jouxtant le logis principal, on découvre aussi le fournil et l’étable ainsi que le vieux puits où Jean-Marie puisait l’eau.

La maison natale est ouverte

GRATUITEMENT AU PUBLIC

Mercredi : 14h30 à 17h
Samedi : 14h30 à 17h
Dimanche : 14h30 à 17h
En dehors de ces horaires, téléphoner à l’avance au 04 78 66 19 09 ou prendre contact par e-mail

ACTUALITÉS

1° mai : demandons des vocations

17 avril 2018|0 Comments

Pèlerinage diocésain à Ars Venez marcher pour les vocations le 1er mai 2018 ! Nos diocèses se mettent en route vers Ars pour demander à Dieu de nous donner les prêtres et les diacres [...]

8 mai : anniversaire de la naissance de St Jean-Marie Vianney

17 avril 2018|0 Comments

Le 8 mai 1786, à Dardilly, Marie Beluze, épouse de Mathieu Vianney, mettait au monde un garçon, son quatrième enfant. L'enfant fut baptisé le jour même par l'abbé Blachon, vicaire de l'église St Pancrace. Il [...]

C’est la fête de St Benoît-Joseph Labre

16 avril 2018|0 Comments

Benoît-Joseph Labre, né le 26 mars 1748 à Amettes, qui appartenait au diocèse de Boulogne (France) et décédé le 16 avril 1783 à Rome, est un pèlerin mendiant français qui parcourut les routes d'Europe. Surnommé le « Vagabond de Dieu », il est considéré comme un mystique. Canonisé en 1881, il [...]

Le Curé d’Ars ailleurs